À propos de la coalition

L’Afrique centrale est la région avec la plus grande concentration de régimes kleptocratiques autoritaires, mais les citoyens ne comprennent souvent pas toujours comment la kleptocratie affecte leur quotidien ou les services publics qu’ils reçoivent, conjugué à un manque d’éducation civique. La Coalition anti-kleptocratie d’Afrique centrale a été créée pour répondre spécifiquement à un défi commun et tirer parti du pouvoir des organisations de la société civile travaillant ensemble pour lutter contre la kleptocratie dans la région. La coalition a été officiellement lancée en février 2018 à Accra par l’ADISI du Cameroun, Sassoufit de la République du Congo, EG Justice de la Guinée équatoriale et le Centre d’intérêt public du Tchad.Elle envisage une région de l’Afrique centrale avec des institutions démocratiques fortes et mises à jour qui garantissent un accès égal aux ressources. et les droits.

Les partenaires ont une expertise de longue date dans la lutte contre la corruption et les violations des droits de l’homme dans leurs pays respectifs. EG Justice a collaboré avec des avocats et des organismes chargés de l’application des lois du monde entier pour porter les affaires devant les tribunaux internationaux afin de poursuivre les fonctionnaires corrompus. Le collectif Sassoufit a joué un rôle clé dans l’élaboration de rapports d’enquête sur la corruption en République du Congo. Le collectif fournit également un soutien technique et médiatique aux syndicats congolais et produit des rapports annuels sur les violations des droits humains. L’ADISI-Cameroun fait des publications mensuelles sur la grande corruption et recueille des données pour les rapports d’investigation. Enfin, le Centre d’intérêt public du Tchad a travaillé à la documentation des affaires de corruption, au suivi des projets financés par les agences multilatérales et à la justice pour traduire les responsables devant les tribunaux.

Les partenaires de la coalition sont Global Integrity, qui fournit un soutien stratégique et un accompagnement à l’apprentissage, et le National Endowment for Democracy qui finance cette initiative.

À PROPOS DU SITE WEB

L’objectif d’Open Afrique centrale est de fournir un site unique pour trouver des histoires sur la kleptocratie en Afrique centrale dans un langage simple et facile à saisir, tout en servant d’outil pour inciter les citoyens à s’impliquer et à exiger un examen plus approfondi dans leurs pays.

Ce site présente quatre histoires emblématiques de la kleptocratie au Cameroun, au Tchad, en Guinée équatoriale et en République du Congo. Avec ce site et en diffusant des informations sur les cas présentés ici via les réseaux sociaux, la coalition espère faire la lumière sur les pillages en cours dans la région et fournir aux citoyens les informations qui leur tiennent à cœur. Nous vous invitons à regarder les histoires et à les partager avec vos réseaux, vous trouverez des informations clés sur ce qui se passe dans chaque pays, qui sont responsables et ont été les actions éventuelles contre les kleptocrates qui sont les protagonistes de ces histoires.

Les citoyens doivent savoir ce qui se passe avec les richesses de leur pays, où va l’argent et comment ils sont affectés par ce pillage. Avec ces informations, les citoyens pourront agir et exiger des changements; augmenter efficacement les enjeux du vol d’argent public.